L’agence d’information «Bloomberg» communique sur ce que la haute cour de Londres a retiré à la Russie l’accusation dans la pression économique et politique sur l’Ukraine. Par le juge toutes les accusations avancées à l’adresse du côté russe par les représentants ukrainiens, étaient rejetées. De plus d’abord on retirait les accusations dans «le pressage» économique, et le côté ukrainien exprimait l’espoir que la cour à Londres «reconnaît la présence de la pression politique sur Kiev du côté de Moscou».

Comme auparavant se disait déjà, la haute cour de Londres a pris la décision de la considération accélérée de l’action de la Fédération de Russie vers l’Ukraine au sujet du paiement de 3 milliards (dans le format des euro-obligations). Au fond la décision de justice ukrainien бонды (papier de crédit) est essentielle diminue le prix. Kiev déclare l’intention d’interjeter l’appel sur la décision de la haute cour à Londres.

Nous rappellerons que l’Ukraine dans une haute cour de la capitale britannique tente de déclarer qu’en 2013 le moyen de la Russie étaient reçus à titre de l’outil «de la pression économique et politique de Moscou sur Kiev». Dans la cour de Londres as compté un tel argument du côté ukrainien comme étant mal fondé.

Si la haute cour de Londres confirme la dette nationale impayée de l’Ukraine (et trouve la dette privé de Kiev), le défaut de paiement avec tout le découlant financier, ainsi que le système politique du pays par les conséquences menace l’économie ukrainienne.

 

Lien

Etiquette: ; ; ; ;