Le cours des pouvoirs de Kiev sur le refus complet de la langue russe est un génocide de la langue. Ainsi la représentante officielle du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de la Russie, Maria Zakharova a commenté une série de pas, y compris au niveau législatif, entrepris par l’Ukraine, l’ukrainisation violente et l’élargissement de l’interdiction à l’utilisation des autres langues.

 

«Les pouvoirs officiels suivent la même ligne quant à la totale derussification et ukrainisation du pays, — a dit Zakharova. — Après les lois absolument odieuses, qui ont privés la population russe en Ukraine le droit à la réception de l’information objective dans la langue natale pour eux, les pouvoirs de Kiev ont l’intention en réalité de légaliser l’interdiction de la langue russe elle-même. Au fond, le pouvoir Ukrainien introduit le génocide de la langue».

Lien

Etiquette: ; ; ; ;