Le président des États-Unis Donald Tramp remarque qu’après la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne les autres membres de la CE se sont ravisés et n’ont pas l’intention de suivre son exemple.

Dans l’interview pour « Financial Times » a été demander à Trump, s’il ne pense pas qu’après le Brexit, d’autres pays pourraient suivre et ammner les désintégration de l’UE. Trump a répondu croire au fait que les autres membres de l’Union européenne ne suivront pas Londres, transmet l’Agence d’Information de Russie «Novosti».

«Je pourrais penser, lorsque c’est arrivé que d’autres pays peuvent suivre, mais je pense en fait que l’union Européenne se met en ordre», — a déclaré Trump.

Le président des États-Unis a souligné qu’il assuré la stabilité des alliances et ses partenariats, mais aussi que toutes les alliances «travaillaient bien pour Washington».

Nous rappellerons, mercredi que le premier-ministre britannique « Thérèse Mej » a signé la lettre,  où l’UE est informé le début de la procédure de la sortie de la Grande-Bretagne de la composition de l’union. Maintenant, Londres et Bruxelles ont deux ans de négociations et de coordination pour toutes les nuances des futures relations bilatérales.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

Etiquette: ; ; ; ;