Madrid, 6 avril — les Agences d’Information de Russie «Novosti», Sergey Sarymov. Le drapeau de la Russie avec des bandes de deuil des attentats du métro de Saint-Pétersbourg est apparu sur un des bâtiments de la principale place de la ville espagnole de Bourgos.

Le quai Européen «amis de la Russie» (PEAR), à la tête son président Eougenio Dorao est l’initiateur de l’action. Au dire de Dorao, le drapeau de la Russie est affiché en mémoire des victimes de l’attentat de Saint-Pétersbourg. Il a aussi noté «être reconnaissant du rôle de leader, qu’a pris la Russie dans la lutte réelle contre le fascisme et le terrorisme islamique».

Le jour du 3 avril entre les stations «place de Cennaya» et «l’institut-2 Technologique» le métro de Pétersbourg a subit l’attentat. Aussi une bombe non-explosé, à la station «la Place de l’Insurrection»,  neutralisé grâce à la détection opportune de la bombe improvisée masquée sous un extincteur.

Selon les dernières données, à la suite de l’explosion 14 personnes ont péri, il reste encore 50 victimes dans les hôpitaux. Le comité d’instruction de la Russie a validé la piste de l’attentat. D’après les données de ce comité, l’auteur de l’attentat était Akbarjon Djalilov, originaire du Kyrgyzstan né en 1995; il a laissé d’abord la bombe cachée à la station «la Place de l’Insurrection», et l’as ensuite fait sauter dans le wagon.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

Etiquette: ; ; ; ;