L’ex-figure de proue du NPA apparaît dans un clip du rappeur Ous-D-Ous, à la fin duquel il s’essaie lui-même au rap. Si la forme est pour le moins inhabituelle, le message est clair : les candidats à la présidentielle se valent tous.

Olivier Besancenot, ancien candidat de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR, désormais Nouveau parti anticapitaliste) aux présidentielles de 2002 et 2007, s’est mis en retrait de la scène politique depuis qu’il a passé le flambeau à son successeur, Philippe Poutou. Alors que ce dernier fait beaucoup réagir grâce à ses saillies verbales du débat qui a eu lieu le 4 avril, le vidéo-clip d’un morceau de rap dans lequel Olivier Besancenot intervient connaît un certain succès sur le net.

Le rappeur Ous-D-Ous a invité l’homme politique à poser sa voix à la fin de la vidéo tournée pour accompagner son morceau 2017. Si le flow d’Olivier Besancenot n’égale sans doute pas celui des meilleurs rappeurs, les paroles demeurent fidèles à son combat politique et à celui de son parti.

Для плеера требуется установить Flash Player

«Et ouais! 2017, on prend les mêmes et on recommence. Ecoute-les parler, tu verras le visage de la finance. Il est grand temps qu’on prenne nos propres affaires en mains, qu’on ne se laisse plus représenter par ces politiciens, qui parlent en notre nom alors qu’ils ne connaissent pas nos vies !», l’entend-on scander, la mine sérieuse et le regard fixe face à la caméra. Affaires judiciaires, racisme, financiarisation du monde… Moins qu’un plaidoyer politique, les paroles du morceau expriment ce que Philippe Poutou a exprimé à sa manière lors du débat du 4 avril : l’élection présidentielle n’offre pas, selon le NPA, l’opportunité de changement dont a besoin la France.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;