New-York, le 7 avril./korr. L’Agence télégraphique de l’Union Soviétique Igor Borisenko/. Le Pentagone une heure avant l’envoie des missiles de croisière contre la base aérienne syrienne en a informé le ministère de la Défense de la Russie, la télécompagnie CNN communique en référence au militaire haut placé américain.

D’après les données CNN, le côté américain jeudi contactait plusieurs fois leurs homologues russes.

La télécompagnie communique qu’après l’attaque le Pentagone a pris des mesures intensives visant la garantie de sécurité de quelque centaines des militaires américains agissant sur le territoire de la Syrie — les combattants des forces spéciales et les soldats d’infanterie de marine, qui s’occupent de la formation des cadres et participent directement aux opérations de combat.

Les deux navires américains Porter et Ross ont tirés en tout 59 fusées Tomahawk contre la base syrienne militaire dans la province de Khoms. L’application supposée de l’arme chimique dans la province d’Idlib est devenue le 4 avril un bon prétexte pour agir. Le Côté russe était informé de l’attaque, le secrétaire de presse du président du pays Dmitry Peskov a communiqué auparavant aux journalistes.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

Etiquette: ; ; ; ; ;