Dans la maison Blanche ont espèrent que la Chine pourra utiliser de son influence et persuader Pyongyang de refuser le développement de son programme nucléaire.

Le conseil de la sécurité nationale du président des États-Unis a présenté à Donald Trump les scénarios de la résistance face au programme nucléaire de la République Démocratique Populaire de Corée. Communique la chaîne de télévision NBC News en référence aux sources dans « la reconnaissance américaine et du Pentagone »

Dans la maison Blanche ont espèrent que la Chine pourra utiliser de son influence et persuader Pyongyang de refuser le développement de son programme nucléaire, cependant si cela ne se passe pas, Washington doit s’adresser à d’autres variantes. En particulier, on élabore l’élimination physique du leader de la République Démocratique Populaire de Corée Kim Tchen Yna, et d’autres représentants haut placés, sous relation du programme nucléaire du pays.

Il est aussi possible le placement des bombes nucléaires au sud de la 38-ème parallèle. 25 ans en arrière les États-Unis ont entièrement enlevé l’arme de destruction massive de la Corée du Sud, et une des variantes suppose son retour sur la base militaire d’Osan à moins que dans les 70 kilomètres de Séoul. Trump a aussi déclaré la volonté des États-Unis vouloir agir contre les Républiques Démocratiques Populaires de Corée avec une variante, celles utilisant les opérations secrètes de la pénétration des forces spéciales américaines et sud-coréennes en République Démocratique Populaire de Corée pour l’accomplissement des actes de sabotage, en particulier, l’atteinte aux ponts pour le blocage des installations mobiles de fusée. Les scénarios présentés sont la partie du plan selon la révision accélérée de la politique de la Corée du Nord, qui était préparée à la rencontre de Trump avec le chef de la Chine Si Tszin’pinem.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

 

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ;