EL-KOUVEJT, le 8 avril./korr. L’Agence télégraphique de l’Union Soviétique Pavel Prokof’ev/. La Belgique a annoncé le retrait des avions de chasse participant aux opérations de la coalition internationale contre le groupement terroriste «l’État Islamique» (interdite dans la Fédération de Russie) en Syrie et en Iraq. communiqué samedi d’Anadolu Ajansi.

La confirmation officielle et les raisons possibles d’une telle décision n’as pas été donner.

La coalition internationale résistantes aux groupements terroristes agissant en Iraq et en Syrie, était formée sous la conduite des États-Unis à l’été 2014. Formellement la participation à ce groupement a englober près de 60 pays. À la fin de l’été 2014 des Forces aériennes de la coalition ont commencé les bombardements des positions des groupes extrémistes sur le territoire de l’Iraq, et environ un mois après sur le territoire de la Syrie. L’opération sur le territoire de la Syrie des Forces aériennes de la coalition se passent sans accord antierieur du gouvernement agissant à Damas.

Au nombre de la coalition des États-Unis en Syrie depuis le juillet 2016 il y a six chasseurs-bombardiers F-16 des Forces aériennes de la Belgique, qui, comme auparavant communiquait le Ministère de la Défense du royaume, «accomplissent tout le spectre des opérations militaires».

Lien

Traduction : Philippe Calfine

Etiquette: ; ; ; ;