Le Ministère des Affaires étrangères du Kazakhstan a exprimé la crainte en rapport de la menace, se présentant dans le processus des accords d’Astana et De Genève concernant l’escalade du conflit en Syrie, transmet l’Agence d’Information de Russie «Novosti».

«L’escalade ultérieure du conflit et le durcissement de la position des parties mettent en cause tous les accords auparavant signé par la communauté mondiale dans la lutte contre la menace terroriste, y compris dans le cadre des processus de Genève et d’Astana et éloignent la perspective de l’acquisition du monde universel et l’accord sur le territoire syrien», — ont déclaré les représentants du département.

Auparavant le leader de l’Iran Khasan Rooukhani a déclaré que les négociations sur la Syrie à Astana continueront.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

 

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ;