Le lancement raté d’un missile par Pyongyang a indigné la Corée du Sud, qui promet des «mesures punitives sérieuses» contre la Corée du Nord si celle-ci effectue un essai nucléaire ou des «démarches provocatrices».

La Corée du Sud apportera une réponse «  décisive » aux « provocations » de Pyongyang, a déclaré le ministre de la Défense sud-coréen lors d’une réunion du conseil de la défense qui a suivi le tir de missile réalisé dimanche par la Corée du Nord, relate l’agence Yonhap.

Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a, pour sa part, condamné l’essai de missiles réalisé par Pyongyang et a prévenu que des « mesures punitives sérieuses » seraient prises contre la Corée du Nord si elle effectuait un essai nucléaire ou des « démarches provocatrices ».

Les militaires sud-coréens ont informé, le 16 avril, d’une tentative échouée de tirer un nouveau missile.

La défense américaine a confirmé le tir d’un missile. Il a été effectué depuis un polygone d’essai, situé près de Sinpo (Sud Hamgyong, sur la Mer du Japon). L’engin, dont le type n’a pas encore été établi, a explosé peu après son envol. Selon les experts, il ne s’agirait pas d’un missile balistique intercontinental.

Il s’agit du deuxième tir effectué depuis Sinpo ces derniers temps. Le 5 avril, la Corée du Nord avait tiré un missile balistique de moyenne portée de type KN-15.

Le Président américain Donald Trump a été informé de l’incident mais n’a pas donné de commentaires.
Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;