Les incidents se multiplient à l’aéroport de la capitale nord-coréenne, en lien avec des retards de vols à destination de la Russie et de la Chine. Le retard concerne cette fois-ci des journalistes venus à Pyongyang pour couvrir la parade militaire à l’occasion du 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-Sung.

Un vol reliant Pyongyang à Vladivostok (Extrême-Orient russe) qui devait transporter des journalistes invités au défilé militaire de samedi dans la capitale nord-coréenne a été retardé jusqu’à 18h00 locales sur décision de la direction de la compagnie aérienne nationale de Corée du Nord Air Koryo.

Vendredi 14 avril, un vol reliant Vladivostok à Pyongyang avait lui aussi été retardé de presque huit heures sur décision d’Air Koryo, a raconté à Sputnik un représentant d’une agence de voyages russe.

Samedi, Pyongyang a organisé une parade militaire à l’occasion du 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-Sung, fondateur de la RPDC. Lors de la parade, l’armée nord-coréenne a présenté une soixantaine de missiles, et notamment ce qui semblait être un nouveau type de missile balistique intercontinental. Quelque 200 journalistes étrangers invités ont assisté au défilé.

Deux vols à destination de la Chine et de la Russie ont déjà été retardés de plus de six heures. Aucune explication n’a été communiquée par l’aéroport.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;