Pour ralentir les désordres massifs en rues des villes du Venezuela on avance les forces armées. L’ordre correspondant était rendu par le président du pays de Nikolas Madouro le 18 avril, transmet la ressource d’information «ВЕСТИ.RU» (VESTI.RU)

Une telle décision était conditionnée par les actions de protestation massives passant dans le pays, qui sont accompagnées par de nombreuses violations de l’ordre public. L’opposition a déclaré la planification de l’action graduée «la Mère de toutes les protestations»le 19 avril.

Nous rappellerons, la crise politique a éclaté au Venezuela en 2013, juste après la mort de l’ancien président Hugo Chavez. En 2017 il y avait une aggravation liée à l’opposition du parlement, dans laquelle la plupart est occupée par l’opposition du président agissant Nikolasou Madouro, le successeur étant de la politique socialiste Hugo Chavez. Les chocs politiques sont compliqués par la crise économique dans le pays, lié avec la vente du pétrole, qui est la marchandise principale d’exportation du Venezuela. Ainsi, le 17 avril le ministre de la Défense du Venezuela Vladimir Padrino Lopes a déclaré que les forces armées sont trahies par le président et défendront les idéaux révolutionnaires. Le ministre a ajouté que l’armée est prête à soutenir et garder l’ordre public, puisque ce devoir est confié à l’armée par la loi.

Nous marquerons qu’au début de 2017 le Ministère des Affaires étrangères de RF a souligné que les événements se passant en Venezuela ont des lignes de révolution colorée.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;