Les États-Unis créent l’arme biologique près des frontières russes. Cela dans le programme «la Théorie du complot» sur la chaîne de télévision «Zvezda» était déclaré par l’expert militaire, l’ancien conseiller du secrétaire général de l’ONU sur l’arme chimique et biologique Igor Nikoulin. D’après lui, de soi-disants referens-laboratoires sont disposés tout au sud de la Fédération de Russie.

 «Le Pentagone, à présent, déploie un grand programme pour la création des referens-laboratoires. Tout au sud de la Fédération de Russie. L’Ukraine, le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan, la Kirghizie et etc. Ils embrassent pratiquement tous notre sud – se trouvant dans la proximité territoriale», – a souligné l’expert.

Nikoulin a expliqué qu’on lie à cela l’apparition de virus aux frontières de la Russie, qui n’étaient jamais fixées plus tôt ici.

«Récemment en Abkhazie on fixait les cas de l’apparition de moustiques – les transporteurs du virus de Zika. Jamais dans l’hémisphère boréal ils n’apparaissaient aupparavant. C’est le moustique du sud-américain. Mais néanmoins il est déjà apparu, comme par magie. C’est le virus construit en laboratoire. Et même on peut dire dans quel laboratoire américain», – a marqué l’expert.

À son tour, le docteur des sciences militaires Konstantin Sivkov est assuré qu’il y a des élites multinationales derrière l’apparition de l’arme virulente.

«La création et l’application de l’arme biologique et génétique sont liées aux Américains, non pas les Américains simples, mais les élites globales multinationales, qui utilisent les États-Unis comme l’outil de la géopolitique. L’augmentation ultérieure de la population posera sur l’ordre du jour la question sur la distribution des ressources, qui ne suffira pas à tous», – Sivkov a expliqué.

L’expert a ajouté que la fuite des substances biologiques même dans les quantités infimes est extraordinairement dangereuse pour la population locale, c’est pourquoi de tels laboratoires ne se trouvent pas sur le territoire de l’Amérique.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;