L’arrivée au pouvoir d’un nouveau gouvernement après les législatives anticipées en Grande-Bretagne pourrait permettre de revenir sur le Brexit, selon un haut responsable européen.

En cas d’élection d’un nouveau gouvernement lors des législatives anticipées en Grande-Bretagne, le processus de sortie du pays de l’UE pourrait être suspendu, a annoncé le président du Parlement européen Antonio Tajani.

« Si après les législatives la Grande-Bretagne veut retirer l’article 50, la procédure sera très simple », a déclaré le responsable dans une interview accordée au journal Guardian.

« Si la Grande-Bretagne voulait rester, cela profiterait à tout le monde. J’en serais très heureux », a-t-il ajouté.

Mercredi, le parlement britannique a soutenu la proposition de la première ministre Theresa May de tenir le 8 juin des élections législatives anticipées. La chef du gouvernement britannique estime qu’elles contribueront à unir le pays avant les négociations avec l’UE au sujet du Brexit.

Les prochaines élections en Grande-Bretagne n’étaient pas prévues avant 2020. Le Parti conservateur apparaît actuellement nettement en tête dans tous les sondages d’intentions de vote face au Parti travailliste, principale force de l’opposition.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;