Le bilan de l’attaque des talibans perpétrée vendredi contre une base militaire afghane s’est alourdi à au moins 140 morts. Aucun soldat étranger ne figure parmi les victimes.

Le bilan de l’attaque contre une base de l’armée afghane lancée vendredi par les talibans s’est alourdi à au moins 140 soldats tués, a-t-on appris samedi auprès de responsables locaux.

Un grand nombre de militaires ont également été blessés et ce bilan est susceptible de s’alourdir à l’avenir, a prévenu un responsable des autorités à Mazar-i-Sharif, chef-lieu de la province de Balkh, dans le nord de l’Afghanistan, où s’est déroulée l’attaque, relate Reuters.Les membres du commando taliban portaient des uniformes militaires. Ils ont frappé la base de Mazar-i-Sharif alors que des soldats sortaient d’une mosquée après la prière du vendredi.

Pour pénétrer dans le périmètre de la base, ils ont déclaré aux hommes en faction qu’ils transportaient des blessés et avaient besoin d’entrer d’urgence.

D’après les dernières informations disponibles, jusqu’à dix insurgés lourdement armés formaient le commando. Plusieurs assaillants ont été éliminés lors des échanges de tirs.

Dans un communiqué publié samedi, Zabihullah Mujahid, porte-parole des talibans, a déclaré que cette attaque était un acte de représailles à la mort de plusieurs dirigeants du mouvement islamiste dans le nord du pays.Des militaires étrangers sont basés à Mazar-i-Sharif, notamment des militaires allemands. Selon un porte-parole du commandement opérationnel allemand, aucun militaire allemand ne figure parmi les victimes.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;