Suite à une attaque des Talibans, perpétrée vendredi contre une base militaire afghane, les forces armées du pays ont annoncé la réussite d’une offensive contre un autre groupe terroriste, Daech. Lors de l’opération, plus de 40 terroristes ont été éliminés.

Au moins 58 djihadistes, dont 42 membres du groupe terroriste Daech, ont été tués par l’armée afghane en une journée, annonce le ministère afghan de la Défense.D’après les informations, les terroristes ont été éliminés au cours de l’opération militaire qui a eu lieu dans la province de Nangarhâr, dans l’est du pays, en particulier dans les districts d’Achin et de Deh Bala, où les États-Unis, précédemment, avaient frappé le réseau des tunnels de Daech avec une méga-bombe.

Jeudi 13 avril, le porte-parole du Pentagone Adam Stump a annoncé que les États-Unis avaient largué une bombe d’une puissance inédite en Afghanistan. La plus puissante bombe non nucléaire dans l’arsenal du Pentagone, la GBU-43/B, de 9,5 tonnes, surnommée la « mère de toutes les bombes », a ciblé un réseau de tunnels et de grottes utilisé par Daech.La situation en Afghanistan s’est nettement détériorée ces derniers mois. Après avoir établi leur contrôle sur de vastes régions agricoles du pays, les Talibans projettent de conquérir de grandes villes afghanes. De leur côté, les djihadistes de Daech continuent de gagner du terrain en Afghanistan.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;