La chef de la diplomatie australienne a répondu aux déclarations de la Corée du Nord, qui a menacé Canberra d’une frappe nucléaire.

La ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop, a répondu aux menaces proférées par un diplomate nord-coréen, qui a évoqué une frappe nucléaire contre l’Australie si ce pays persistait dans sa politique proaméricaine.« La Corée du Nord présente une menace pour ses voisins et si, l’on ne la retient pas, pour une région plus large comprenant l’Australie. Le régime nord-coréen devrait dépenser son argent pour le bien de son peuple qui a beaucoup souffert, et non pas pour la création d’armes de destruction massive », a déclaré la ministre, citée par le Sydney Morning Herald.

La diplomatie nord-coréenne a déclaré plus tôt que l’Australie « copiait aveuglement la politique américaine » et que si cela continuait, elle pourrait être la cible d’une frappe nucléaire.

Les tensions sur la péninsule coréenne se sont aggravées ces dernières semaines, et il est possible que la Corée du Nord puisse mener son sixième test nucléaire le 25 avril prochain, jour du 85e anniversaire de son armée. Les États-Unis, l’Australie et d’autres puissances régionales ont appelé la Chine à faire pression sur la Corée du Nord pour que cette dernière abandonne son programme nucléaire.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;