Le maire d’Annezin a poussé un coup de gueule contre les électeurs qui ont placé Marine Le Pen en tête dans sa commune. Les internautes n’ont pas tardé à réagir.

Le maire d’Annezin (Pas-de-Calais), Daniel Delomez, a déclaré au journal L’Avenir de l’Artois qu’il songeait à démissionner compte tenu des résultats du premier tour de la présidentielle dans sa commune, qui ont vu Marine Le Pen arriver largement en tête.

« C’est catastrophique! Il est possible que je démissionne car je ne veux pas consacrer ma vie à des c*nnards », a-t-il fustigé.

Cette phrase relayée sur Twitter a déjà été retweetée plus de 8 000 fois et appréciée plus de 6 600 fois.

Il est à noter que tous les commentaires ne sont pas positifs, loin de là.

« Ben, démissionne, mon pote! Si TES concitoyens ont voté en majorité pour elle c’est peut-être que t’as loupé quelque chose… », a rétorqué un internaute.

« Après avoir traité ses habitants de connards, M. le Maire d’ #Annezin doit effectivement démissionner. Respect du vote et #démocratie », a renchéri un autre utilisateur de Twitter.

Dans la commune d’Annezin, près de Béthune, Marine Le Pen arrive en tête du premier tour avec 38,07 % des suffrages, devant Jean-Luc Mélenchon (19,25 %) et Emmanuel Macron (17,29 %).

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;