Le soir des élections présidentielles, un certain nombre d’anomalies a été constaté dans le XVe arrondissement de Paris, où des bulletins de vote auraient été glissés dans les enveloppes ensuite distribuées aux électeurs, estime le journaliste Geoffroy Lang.

Dimanche 23 avril, plusieurs observateurs ont fait part d’anomalies troublantes dans des bureaux de vote du XVe arrondissement, où des bulletins de vote au nom de François Fillon et d’Emmanuel Macron auraient été glissés dans les enveloppes avant d’être distribuées aux électeurs, écrit le journaliste de RTL, Geoffroy Lang.« Je viens de voter dans ce bureau du 15ème. J’arrive de l’isoloir et découvre avec stupeur qu’un bulletin Fillon est déjà glissé dans mon enveloppe. (…) Je le signale aux assesseurs. Ils me conseillent timidement de retirer le bulletin. Pas connaissance d’un cas similaire dans ce bureau », a publié un électeur sur Twitter.

« Dans le XVe aussi: un bulletin Macron déjà présent dans l’enveloppe », a renchéri un autre internaute.

Pour rappel, si jamais une enveloppe comporte deux bulletins au moment du dépouillement, le vote est considéré comme nul à condition qu’il s’agisse de bulletins différents. En revanche, si les deux bulletins sont identiques, une « jurisprudence constante considère comme valablement exprimé ce suffrage », indique le Conseil constitutionnel.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont qualifiés dimanche pour le second tour de l’élection présidentielle, avec respectivement 23,75% et 21,53% des 35.503.471 suffrages exprimés, selon les résultats globaux hors Français de l’étranger donnés par le ministère de l’Intérieur lundi.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;