Moscou, 25 аvril — les Agences d’Information de Russie « Novosti ». Près de dix personnes ont été blessés à la suite de la bagarre entre les migrants d’Etythrée et d’Ethiopie dans la ville de Calais au nord en France, transmet mardi l’agence de Presse.

Le centre du Chantre : l’antisémitisme en Europe a changé par la haine chez les musulmans
D’après les données de l’agence, l’incident s’est passé lundi près de 21.30 non loin de la place, où auparavant s’installait le camp spontané connu comme des « jungles ». Pour la dispersion des migrants les policiers ont appliqué le gaz lacrymogène, et ont aussi retenu un mineur. Encore près de 20 personnes étaient expédiés aux centres de l’accueil des réfugiés de la région.

Pour les estimations des travailleurs des organisations humanitaires, qui s’installent à Calais, à présent vivent là près de 400 migrants, transmet l’agence.

Les pouvoirs de la France en novembre 2016 ont démoli le camp des migrants à Calais. Somme toute plus de 5,5 mille habitants anciens du camp ont trouvé le refuge aux centres spéciaux du placement dans de différentes villes de la France.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ;