Moscou. Le 1 mai. INTERFAX.RU — l’ancien premier-ministre de la Grande-Bretagne Tony Blair a exprimé le désir de revenir à la politique. Comme a communiqué l’ex-premier lui-même dans l’interview au journal The Daily Mirror cela a incité le procès de la sortie du pays de l’Union européenne.

«Cet objet, Brexit, m’a donné la motivation directe pour la participation plus active à la politique», — il a déclaré. — «Je vais accepter la participation active aux tentatives de former les débats politiques, et cela signifie sortir au pays et de nouveau être connecté [au procès politique]».

«Nous ne connaissons pas encore, quel conditions définitives du Brexit», — Blair a marqué. — «Le marché commun nous a mis à la Ligue des champions dans le commerce. L’accord sur le commerce libre ressemble à la baisse dans la ligue. Nous reculons».

L’Ex-premier a stipulé séparément que ne refusera pas le travail de bienfaisance «sept jours par semaine», à cause de la politique.

«Je ne veux pas être à la situation, quand nous passons le moment historique, et je n’ai rien dit. Cela signifiera que je n’étais pas inquiétée par ce pays. Cela non ainsi», — était conclu par Blair.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;