Pas moins de 6172 crimes à caractère sexuel ont été officiellement enregistrés au sein de l’armée américaine en 2016, ce qui constitue «un indice de la confiance permanente en notre système d’appui», selon un employé du Pentagone.

L’année dernière, l’armée américaine a recensé un nombre record de dénonciations de harcèlements sexuels, relate l’agence Reuters se référant au Pentagone.Ainsi, en 2016, 6172 crimes à caractère sexuel ont été enregistrés, tandis qu’en 2015 l’armée américaine a fait état de 6082 agressions. Pour fins de comparaison, en 2012, les militaires américains n’avaient signalé que 3604 abus.

Néanmoins, le Pentagone se montre optimiste et se réjouit par ailleurs de l’augmentation spectaculaire de ces chiffres alarmants.

« Nous estimons que l’augmentation des taux statistiques est un indice de la confiance permanente en notre système d’appui », s’est félicitée Elizabeth Van Winkle, chargée de remplir les fonctions de secrétaire adjoint à la Défense pour la préparation militaire, citée par le journal.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;