Accusé de haute trahison, l’ex-Président de l’Ukraine Viktor Ianoukovitch pourrait être condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, a fait savoir le procureur ukrainien Viktor Kravchenko lors d’un briefing.

La partie poursuivante entend demander la réclusion criminelle à perpétuité — la peine maximale — pour l’ex-Président de l’Ukraine Viktor Ianoukovitch, qui a dû quitter son poste et le pays suite aux événements de l’Euromaïdan et qui est accusé de haute trahison, a déclaré le procureur ukrainien Viktor Kravchenko.

« Le châtiment suprême est la réclusion criminelle à perpétuité. Étant donné que l’accusé et suspect Ianoukovitch n’a pas reconnu sa culpabilité durant l’enquête préliminaire, la partie poursuivante ne va réclamer que le châtiment suprême », a souligné le procureur.

Le tribunal du district d’Obolonskiy a ouvert une audience préliminaire sur le crime de haute trahison de l’ex-Président ukrainien.Le tribunal doit décider si l’affaire en question doit être soumise à la Cour ou s’il faut l’ajourner pour supplément d’enquête.

L’ex-dirigeant de l’Ukraine a reçu la permission de participer à la séance préliminaire par le biais d’une vidéo conférence. La séance prochaine se déroulera le 18 mai.

Viktor Ianoukovitch a été Président de l’Ukraine de février 2010 à février 2014. Il a été contraint de quitter son poste et le pays suite au coup d’État. Depuis cet événement, M. Ianoukovitch n’a jamais été revenu en Ukraine.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;