L’armée syrienne a repris le contrôle des montagnes d’Al-Shumariya, situées à l’est de la ville de Homs, des dizaines des terroristes ont été tués ou blessés, d’autres sont en fuite. Elle continue à progresser vers le nord de la ville.

Les combats à Homs ont permis à l’armée syrienne de libérer de l’emprise des terroristes une zone de 13 km de long et de 9 km, a déclaré à Sputnik une source au sein du Centre militaire d’information.Aujourd’hui, les combats se poursuivent dans les montagnes d’Al-Shumaryia, à l’est de la ville de Homs. Des dizaines des terroristes ont été blessés et tués lors de cette offensive. Toujours selon la même source, l’armée a repoussé des offensives terroristes sur des positions de l’armée syrienne à l’ouest du village de Maksir al-Hisan, situé près des montagnes d’Al-Shumariya.

En outre, la source au sein du Centre militaire d’information a nié que l’armée avait arrêté son offensive pour libérer le nord de Homs. Les soldats continuent à avancer dans cette direction et à renforcer leurs positions sur tous les fronts, a affirmé le correspondant de Sputnik.

Auparavant, les troupes gouvernementales syriennes, appuyées par des milices populaires, ont expulsé les djihadistes de Daech de 10 communes situées dans l’est de la province de Homs, avait annoncé l’agence Sana. En outre, la source précise que les militaires ont également réussi à prendre le contrôle sur des dépôts de pétrole et de gaz, situés près des localités en question.De surcroît, l’armée syrienne ne cesse d’attaquer les djihadistes dans les régions de la ville de Deraa. Elle y a également abattu des dizaines de terroristes, la majorité de combattants de Daech a été blessée.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;