Le colonel John Dorian, porte-parole de la coalition internationale conduite par les États-Unis, a déclaré qu’on comptait toujours plus de 3.000 terroristes de Daech, y compris ceux qui viennent de l’étranger, à Raqqa, en Syrie.

Le porte-parole américain de la coalition internationale anti-Daech, John Dorrian, a évalué la menace terroriste qui pèse toujours sur Raqqa lors du briefing.

« Il y a encore près de 3 000 terroristes de Daech, y compris ceux venus de l’étranger, à Raqqa », a conclu le colonel américain.

Selon lui, la ville est pratiquement entourée par les Forces démocratiques syriennes (FDS) avec l’appui de la coalition dirigée par les États-Unis.

L’opération de libération de la « capitale syrienne de Daech » Raqqa fait partie de l’opération Colère de l’Euphrate lancée par les Forces démocratiques syriennes (FDS), le 5 novembre 2016. Principalement composées d’unités kurdes, ainsi que de volontaires de tribus arabes locales, les FDS bénéficient du soutien de l’aviation et de commandos américains.

Damas a protesté contre cette assistance, notant que les Américains agissaient sans l’accord des autorités syriennes et que leur présence dans le nord de la Syrie était une intervention militaire étrangère.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;