Suspendu suite à la frappe américaine contre la base syrienne de Shayrat, l’accord russo-américain sur la prévention des incidents aériens dans le ciel syrien n’a toujours pas été pleinement relancé, bien que des progrès en la matière aient été obtenus. Des négociations sont toutefois prévues à ce sujet.

Le ministère russe de la Défense évoquera prochainement avec les militaires américains le rétablissement complet de l’accord sur la prévention des incidents aériens en Syrie, a annoncé le chef du Commandement opérationnel principal de l’État-major de l’armée russe Sergueï Roudskoï.

« L’accord en question constitue un instrument efficace permettant d’empêcher les incidents dangereux dans les airs », a-t-il indiqué.

« Le rétablissement complet de la participation russe au mémorandum sur la prévention des incidents aériens dans le ciel syrien fera l’objet de discussions bilatérales avec nos collègues américains dans un proche avenir », a poursuivi le responsable militaire.

Le mémorandum russo-américain sur la prévention des incidents aériens en Syrie a été suspendu suite à la frappe américaine contre la base aérienne de Shayrat. Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a alors déclaré que le mémorandum avec Washington sur la sécurité des vols en Syrie avait perdu son sens. Il a fait état de l’interruption de l’échange d’informations sur les frappes en Syrie, ajoutant que les possibilités technologiques appropriées restaient en place.À l’issue des négociations avec Rex Tillerson à Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a confirmé la volonté de la partie russe de reprendre le mémorandum sur la prévention des incidents aériens à condition que Washington confirme que son objectif était la lutte contre le terrorisme.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;