Dans l’État du New Jersey, un homme est poursuivi pour avoir tenté de fabriquer un autocuiseur en vue de se faire exploser au nom de Daech.

Gregory Lepsky, 20 ans, de la ville de Point Pleasant (New Jersey) a été mis en détention le 21 février après avoir attaqué le chien de sa famille dans sa propre maison. Trois mois après son arrestation, les procureurs fédéraux de Newark l’accusent désormais d’avoir tenté d’apporter un appui militaire à une organisation terroriste, relate l’AP.De son propre aveu, Lepsky a poignardé le chien car il aurait été « sale » du point de vue de l’islam. L’inculpé a en outre indiqué qu’il envisageait de tuer sa mère et qu’il avait prêté allégeance à Allah, précisent les enquêteurs.

Le jeune homme leur aurait également confié qu’il avait rejoint les rangs du groupe Daech et qu’il « cherchait à devenir kamikaze, mais la police l’avait interpellé au moment où il planifiait déjà son attaque ».

Lors des perquisitions, les enquêteurs ont trouvé dans sa maison un autocuiseur et du papier bulle. À les en croire, les recherches informatiques et les allégations de Lepsky témoignerait de son intention d’assembler et de faire exploser une bombe.

Lepsky aurait déclaré sur les réseaux sociaux qu’il comptait lutter au nom de Daech et devenir un martyr, si nécessaire en conduisant un « lot d’explosifs » vers un « site ennemi » en vue de se faire exploser.Les enquêteurs ont également trouvé en sa possession des instructions sur la façon d’assembler un autocuiseur et un texto dans lequel Lepsky appuyait les propos d’un autre partisan de Daech, selon lesquels les Occidentaux qui ne pouvaient pas se rendre en Syrie afin de soutenir les djihadistes pourraient mener une attaque terroriste dans leur ville natale.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;