Un mois après le début de manifestations de grande envergure qui ont déferlé sur le Venezuela, faisant environ 30 morts et plus de 700 blessés, une vague de colère s’est déchaînée contre la statue de l’ancien Président Hugo Chavez.

Les manifestations contre le Président vénézuélien Nicolas Maduro, qui ont dégénéré en violents heurts et fait plus d’une trentaine de morts depuis le début des troubles en avril, ont débouché sur des attaques contre la statue d’Hugo Chavez.

Dans un geste lourd de symbole, des jeunes hommes ont détruit une statue de l’ancien président Hugo Chavez dans l’état pétrolier de Zulia, selon les vidéos qui circulaient vendredi soir sur les réseaux sociaux.

On y voit la statue mise à terre sous les vivats des badauds avant d’être jetée sur le trottoir puis sur la voie publique tandis que la foule lance des insultes à l’encontre de l’ancien dirigeant socialiste, décédé d’un cancer en 2013.

« Des étudiants ont détruit cette statue de Chavez. Ils l’accusent, à raison, d’avoir détruit leur avenir », a déclaré le député d’opposition Carlos Valero près cet incident, également rapporté par la presse locale.

Selon des médias locaux, les autorités n’ont pas commenté cet incident.

De violentes protestations ont débuté le 4 avril au Venezuela. Selon les données actualisées, les manifestations en faveur et contre le gouvernement de Nicolas Maduro ont fait environ 30 morts et 700 blessés.

Les protestations ont éclaté suite à la décision de la Cour suprême limitant sensiblement le pouvoir de l’Assemblée nationale, dominée par l’opposition.

Lien

Etiquette: ; ; ;