Afin de sauvegarder le patrimoine culturel de Venise, les autorités municipales ont limité le nombre de points de vente de fast-food dans la ville.

Les autorités vénitiennes ont interdit d’ouvrir de nouveaux points de vente de kebabs et limité le nombre de magasins de fast-food vendant de la pizza par morceaux, annonce le quotidien Guardian.

La loi interdisant d’ouvrir de nouveaux points de vente de kebabs vise à préserver le patrimoine culturel de la ville.

« Nous voulons limiter les activités incompatibles avec la sauvegarde du patrimoine culturel de la Venise », a déclaré la chef du département du tourisme Paola Mar.

Tous les ans, Venise attire des millions de touristes ce qui génère des effets négatifs. Cela oblige les autorités de prendre des mesures pour sauvegarder le caractère unique et l’identité de la ville.

Auparavant, Vérone et Florence ont pris des mesures similaires visant à limiter les fast-foods.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;