Washington, New York, Boston, Denver, San Diego… Près de 5.000 personnes sont descendues dans les rues d’une dizaine de villes américaines pour rendre hommage aux combattants de la Seconde Guerre mondiale.

C’est déjà une tradition qui trouve chaque année de plus en plus d’adeptes: à l’approche du Jour de la Victoire (9 mai), les descendants des vétérans de la Seconde Guerre mondiale descendent dans les rues de leurs villes, à travers le monde, en arborant les portraits de leurs aïeux.Une dizaine de villes des États-Unis ont accueilli cette année la marche. Brandissant des photos de leurs ancêtres qui ont participé à la victoire sur le nazisme, plus d’un millier de personnes ont défilé samedi 6 mai sur le quai de l’Hudson, à New York. Organisée pour la troisième fois consécutive, l’action a été cette année la plus massive depuis sa création.

À Washington, le Régiment immortel a réuni près d’une centaine de personnes. Parties de la Maison-Blanche, elles ont marché jusqu’au mémorial de la Seconde Guerre mondiale.

Для плеера требуется установить Flash Player

« Pour nous, c’est une action importante de rassemblement. Tout le monde vient avec ses proches, raconte l’histoire de sa famille. Nous avons un sentiment d’unité que je n’ai pas éprouvé depuis 25 ans que j’habite ici. L’action y contribue », confie à Sputnik l’organisatrice du défilé Ekaterina Hill. Selon elle, d’année en année, le Régiment immortel réunit de plus en plus de Russes qui habitent aux États-Unis.

« Je crois que les Américains le voient toujours d’un bon œil. Lorsqu’on commence à leur expliquer en quoi consiste cette action, ils se rappellent tout de suite d’un ancien combattant, qu’ils connaissent ou qui était membre de leur famille », poursuit-elle.

Et d’ajouter: « Les gens ordinaires le voient d’un bon œil même compte tenu des tensions politiques ».

La marche du Régiment immortel est organisée en 2012 en Russie et dans d’autres pays la veille du Jour de la Victoire à l’issue de la Seconde Guerre mondiale (9 mai). Dans le cadre de l’action, les gens brandissent des photos de leurs ancêtres ayant participé à la Grande Guerre patriotique (nom de la guerre contre les nazis menée par l’URSS en 1941-1945). En 2015, à l’occasion du 70e anniversaire de la Victoire, 12 millions de personnes ont participé à cette marche dans différentes villes russes. Quant aux États-Unis, l’action se déroule cette année le 6 mai dans une dizaine de grandes villes américaines, dont Boston, Denver, San Diego, et Philadelphie. Le nombre de participants est deux fois supérieur à celui de l’année précédente et atteint 5 000 personnes.

Lien

Etiquette: ; ; ;