Aussitôt après l’annonce des résultats, Marine Le Pen se projette déjà dans l’avenir : elle a annoncé son souhait d’engager une transformation du FN «afin de constituer une nouvelle force politique».

Lors d’un discours qui a suivi l’annonce des résultats, Marine Le Pen a plaidé pour une « transformation profonde » du Front national.

« Le Front National, qui s’est engagé dans une stratégie d’alliances, doit lui aussi se renouveler profondément afin d’être à la hauteur de cette opportunité historique et des attentes des Français exprimées lors du second tour. Je proposerais donc d’engager une transformation profonde de notre mouvement afin de constituer une nouvelle force politique (…) qui est plus que jamais nécessaire au redressement du pays », a déclaré la candidate du parti devant ses partisans à Paris.

Elle a en outre assuré ses partisans qu’elle serait « à la tête du combat » des législatives.

Le numéro deux du Front national, Florian Philippot, s’est aussi dit favorable à une transformation du parti.

« Je pense que beaucoup sont demandeurs d’une structure encore plus rassembleuse, encore plus performante pour pouvoir accéder au pouvoir », a affirmé le vice-président sur Europe 1 ajoutant que le FN était « la seule force d’opposition structurée aujourd’hui ».« Il est temps de mettre en place une nouvelle force politique, de passer à l’étape d’après pour être encore plus rassembleur, je pense que c’est souhaité par beaucoup de Français », a-t-il déclaré sur RTL.

Selon les données du ministère français de l’Intérieur, l’ex-ministre de l’Économie a remporté le second tour de la présidentielle avec 66,06 % des votes. La candidate du FN a recueilli pour sa part 33,94 % des suffrages, a fait savoir le ministère. Avec près de neuf millions de voix et en dépassant son résultat du premier tour, Marine Le Pen a établi un nouveau record du Front national.

Lien

Etiquette: ; ; ;