Moscou, le 9 mai — Deux explosions se sont passées mardi à côté du supermarché de la ville de Pattani thaïlandaise, 40 personnes ont été blessées, communique l’agence de Frans la Presse en référence à la police locale.

Les bombes ont fonctionné avec une petite différence dans le temps près de 14.00 à l’heure locale (10.00 moscou). «La Première bombe était petite, personne n’a souffert, la deuxième était immense — je ne connais pas, s’il y avait une voiture piégée», — a déclaré le représentant de la police de la province de Pattani Pritcha Pratchoumtchai (Preecha Prachumchai)  à l’agence. «Pour le moment 40 personnes ont été blessées, l’état d’un d’eux est très grave», — il a ajouté.

Dans les provinces «du sud» de la Thaïlande — Narativat, Yalla et Pattani confinant à la Malaisie, dès 2004 agissent activement les groupes des combattants musulmans des organisations séparatistes demandant l’autonomie pour la région ou la branche à la Thaïlande. Au cours du conflit à la suite des explosions et des bombardements, qui se passent sur «le sud» chaque semaine, dans la région ont péri plus de 5,8 mille personnes, pour l’essentiel — les personnes civiles.

La région est peuplée principalement des Malais-musulmans ethniques, pendant que la plupart de la population de la Thaïlande est faite par les bouddhistes. Dans le passé toutes trois provinces entraient dans le sultanat semi-indépendant de Pattani, l’État tampon entre le Siam (à présent la Thaïlande) et Malajej Britannique (à présent la Malaisie), et se sont trouvés au nombre du Siam au début du XX siècle à la suite d’une série des accords anglo-siamois. Les mouvements séparatistes apparaissaient dans la région et auparavant.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

Etiquette: ; ; ; ; ;