Le gouvernement du Canada semble entamer un processus de normalisation de ses relations avec l’Iran, celles-ci ayant été rompues en 2012 à l’initiative d’Ottawa, communique la chaîne de télévision CBC News.

Selon CBC News, des fonctionnaires canadiens doivent se rendre à Téhéran pour soutenir la cause de Canadiens « empêtrés dans le système judiciaire iranien et pour évoquer l’amélioration de la situation générale en Iran en matière de droits de l’homme ».

Selon la même source, lundi 8 mai, la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland s’est entretenue par téléphone avec son homologue iranien Mohammad Javad Zarif.

En septembre 2012, le Canada avait rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran et fermé son ambassade à Téhéran sur la décision de l’ancien Premier ministre Stephen Harper. Le nouveau chef du gouvernement canadien Justin Trudeau a déjà déclaré son intention de rétablir les relations.En février 2016, Ottawa a partiellement levé les sanctions contre l’Iran introduites en 2012 et concernant les limitations d’import-export. Cette décision du Canada traduit sa volonté de renouer le dialogue avec l’Iran.

Cependant, la levée des sanctions ne concernait pas les produits à double usage, produits et technologies pour le nucléaire compris, qui pourraient aider l’Iran à développer son programme balistique.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;