Sur fond de critiques virulentes de la part des opposants à la décision du Président américain de renvoyer le directeur du FBI James Comey, ce dernier se montre serein et n’a aucune objection à faire.

Le directeur du FBI James Comey, limogé par le Président américain Donald Trump, n’a pas l’intention d’analyser les circonstances qui ont mené à son renvoi.

« J’ai toujours pensé que le Président pouvait renvoyer le directeur du FBI pour n’importe quelle raison, ou sans raison du tout. Je n’ai pas l’intention de perdre mon temps à analyser cette décision ni la façon dont elle a été prise. J’espère que vous ne le ferez pas non plus. Ce qui est fait est fait, tout ira très bien pour moi, mais je m’ennuierai beaucoup de vous et de mon travail », a-t-il écrit dans un message à ses anciens collègues.Et d’ajouter que dans une période d’instabilité, le peuple américain devait voir dans le FBI un pilier de compétence, d’honnêteté et d’indépendance.

Le Président américain Donald Trump a limogé le directeur du FBI James Comey mercredi dernier. La Maison-Blanche a déclaré que ce dernier était « incapable de diriger le Bureau ».

Selon certains médias, le limogeage de Comey fait suite au refus signifié par ce dernier de communiquer à l’avance au Président et au département de la Justice le contenu de ses futurs rapports au sénat concernant l’enquête en cours sur la prétendue ingérence russe dans la campagne présidentielle aux États-Unis en 2016.Le renvoi du directeur du FBI a soulevé une vague de protestations de la part des démocrates au Congrès américain, qui considèrent cette démarche de Donald Trump comme une tentative de saper l’enquête sur ses éventuels contacts avec la Russie pendant la campagne électorale.

Lien

 

Etiquette: ; ; ; ;