Igor Nikolaïtchouk, expert en matière de sécurité internationale, explique pourquoi les opérations militaires russes en Syrie sont couronnées de succès.

Un groupe de 16 militaires d’élite russes a empêché une puissante attaque des terroristes du Front Al-Nosra en Syrie, en renseignant l’aviation sur les positions des djihadistes. Selon les militaires, quelque 300 militants ont tenté de les attaquer en utilisant des bulldozers et des véhicules de combat d’infanterie kamikazes.Suite à leurs actions courageuses, les soldats, dont les noms n’ont pas été révélés, ont reçu des décorations militaires et le commandant a été honoré du titre de Héros de la Russie, ce qui ne doit rien au hasard, selon l’expert russe en sécurité internationale, Igor Nikolaïtchouk.

« D’emblée, je voudrais mettre en avant nos traditions militaires datant de l’époque de la guerre d’Afghanistan (entre 1979 et 1989, ndlr), quand nous étions confrontés au problème d’actions antiterroristes effectuées avec l’aide de petits groupes mobiles bien préparés », a-t-il souligné.

Et d’ajouter: « Depuis lors, nous sommes toujours en première ligne en matière de préparation militaire et d’utilisation des unités spéciales. (…) Entre-temps, nous n’avons eu de cesse de perfectionner nos méthodes de préparation. Les unités spéciales russes d’aujourd’hui sont constituées de troupes d’élite hautement qualifiées. »Les forces spéciales russes font partie d’une mission de liquidation des dirigeants des terroristes syriens et contribuent au guidage au sol des frappes aériennes. Selon Sergueï Roudskoï, chef du Commandement opérationnel principal de l’État-major des Forces armées russes, l’apport des forces spéciales aux efforts de l’aviation russe a représenté une contribution décisive à la libération de Palmyre en mars 2017.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;