L’ancien chef du contre-espionnage français et le fondateur du centre International des études contre le terrorisme, Saules Bonn, a déclaré que l’OTAN provoque la Russie en lui donnant l’image de menace.

«Je crois que l’OTAN joue de la Russie en la plaçant dans les menaces, cela affecte beaucoup la géopolitique. L’alliance Nord Atlantique, comme n’importe quelle organisation, veut continuer à vivre, et la seule raison pour prolonger son existence, c’est une Russie forte et menaçante», — a dit Bonn.

D’après lui, il regrette que la France qui a quitté l’appareil militaire de l’OTAN en 1966 est revenue au bloc en 2009.

«Je trouve cela comme l’erreur immense : il ne fallait pas revenir dans l’OTAN — il faut licencier l’alliance Nord Atlantique en général», — a déclaré Bonn.

Ainsi, l’ex-chef de la reconnaissance a soumis la critique des actions de l’OTAN en ancienne Yougoslavie et en Afghanistan.

«Je trouve qu’aujourd’hui l’OTAN est une organisation obselète, apportant elle-même de grands problèmes. Elle est dangereuse. Il est inutile de donner de l’inquiétude aux Russes, il est tout à fait absurde de les énerver, il ne faut pas taquiner l’ours russe», — il a ajouté.

Lien

Traduction : Philippe Calfine

Etiquette: ; ; ; ; ; ;