Le tir de missile balistique effectué dimanche par la Corée du Nord a provoqué de nombreuses réactions au sein de la communauté internationale. La Maison-Blanche l’a qualifié de menace pour les États-Unis et leurs alliés, ainsi que la Chine et la Russie.

Les États-Unis estiment que la Corée du Nord représente un danger pour leurs alliés, ainsi que pour la Russie et la Chine, a déclaré le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer, en appelant à influer sur Pyongyang à l’aide des sanctions.

« Sans aucun doute, la Corée du Nord continue à menacer les États-Unis, nos alliés, le Japon et la Corée du Sud, et leurs voisins, y compris la Chine et la Russie. Nous appelons tous les pays de la région, surtout la Chine et la Russie, à faire tout ce qui est possible concernant les sanctions pour résoudre cette situation et rétablir la stabilité sur la péninsule », a annoncé M. Spicer.

Le porte-parole a ajouté que le Président américain Donald Trump comptait à évoquer ce dossier avec le nouveau leader sud-coréen Moon Jae-in.

La Corée du Nord a procédé dimanche à un tir de missile balistique, le premier depuis l’élection du nouveau président sud-coréen, a annoncé l’armée sud-coréenne dans un communiqué.Le missile, tiré vers 05h27 locales depuis Kusong, au nord-ouest de Pyongyang, a effectué un vol de 700 km et atteint une altitude de plus de 2 000 km avant d’atterrir en mer du Japon à près de 500 km du territoire russe. Pourtant d’après le ministère russe de la Défense, le tir ne présentait aucune menace pour la sécurité de la Russie.

Le Président russe Vladimir Poutine a qualifié le tir d’un missile nord-coréen de « contre-productif et dangereux », tout en appelant à arrêter « d’intimider » Pyongyang.

Le secrétaire général de l’Onu António Guterres a dénoncé l’essai du missile et a souligné que des démarches de ce genre violaient les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et « menaçaient la paix et la sécurité dans la région ». Il a appelé Pyongyang à « respecter tous ses engagements internationaux et à revenir sur la voie de la dénucléarisation ».

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;