En réponse à l’élargissement par Washington de la liste des Iraniens touchés par les sanctions, Téhéran a élargi sa liste des personnes américaines concernées par les sanctions de riposte, réaffirmant son droit à réaliser un programme de missiles.

Il s’agit de neuf personnes physiques et sociétés américaines qui ont joué un rôle «  dans une violation dure des droits de l’homme par voie de participation directe ou indirecte dans des crimes contre l’humanité sur les territoires occupés par le régime sioniste  », lit-on dans un communiqué du ministère.

La liste sera publiée après avoir été approuvée par les organes compétents, selon la source.

Mercredi, les États-Unis ont élargi la liste des personnes concernées par les sanctions visant le programme de missiles iranien et l’assistance à la Syrie. Parmi les personnes tombées sous le coup des sanctions américaines on trouve deux militaires iraniens dont l’un est lié à la fabrication de missiles balistiques et l’autre aide la Syrie sous différentes formes.Résolu à poursuivre son programme de missiles malgré tout, Téhéran a jugé inacceptable et illégitime la décision des États-Unis.

Lien

Etiquette: ; ; ;