Afin d’assurer une meilleure sécurité aérienne, la Chine a décidé de s’attaquer au problème des drones qui rodent un peu trop près des aéroports.

Les autorités de l’aéroport de Hangzhou, dans l’est de la Chine, ont décidé de recourir à une nouvelle technologie de contrôle des drones civils afin d’augmenter la sécurité des vols aériens, annonce l’agence Chine nouvelle.

La technologie, baptisée « Le mur électronique », permet de couper le contact entre un drone et son propriétaire si l’appareil s’approche de l’aéroport à une distance inférieure à 10 kilomètres. Ne recevant plus de signaux, l’appareil retournera alors automatiquement à l’endroit de son départ.

L’agence note que ces dernières années les drones civils devenant de moins en moins chers et de plus en plus populaires ont tendance à s’approcher des aéroports, ce qui constitue une menace aux avions en décollage et en atterrissage.

Auparavant, les autorités chinoises ont décidé qu’à partir du 1er juin les drones d’un poids supérieur à 250 grammes devaient être enregistrés.

Lien

Etiquette: ; ; ;