Selon un accord d’évacuation, les derniers groupes de djihadistes quitteront samedi définitivement la ville de Homs et ses environs.

Le dernier groupe de djihadistes se prépare à quitter dans la journée de samedi le quartier d’Al-Waer de la ville syrienne de Homs, annoncent les autorités syriennes.

Auparavant, le gouvernement syrien a conclu un accord avec plusieurs groupes de rebelles leur permettant de quitter le quartier d’Al-Waer accompagnés de leurs familles et d’être évacués vers la province d’Idlib et vers le nord de la province d’Alep.

La ville de Homs, l’une des plus grandes villes syriennes, a été la première à faire l’objet d’un accord conclu en 2014 entre l’armée gouvernementale et les rebelles. Cet accord a permis à 1 500 djihadistes de quitter le centre historique de la ville.

L’accord d’évacuation a nécessité de longs mois de négociations, qui ont finalement abouti après l’intervention de médiateurs russes. La Russie a joué d’ailleurs un rôle de premier plan dans l’exécution de l’accord. Les convois de bus qui ont transporté les rebelles et leurs familles ont été escortés par des militaires russes, qui ont déployé aussi un bataillon de la police militaire aux check-points installés aux entrées du quartier.

Selon cet accord, ceux qui déposaient les armes pouvaient quitter la ville accompagnés de leurs familles afin de regagner leurs domiciles. Cet accord n’était toutefois pas valable pour les mercenaires étrangers venus en Syrie pour combattre contre les troupes gouvernementales.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;