Le nouveau programme d’armement vise surtout à équiper les Forces armée russes d’armes intelligentes, selon un haut responsable.

Le nouveau programme d’armement prévoit de renoncer à moderniser les vieilles armes, a annoncé le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine.

« Nous renonçons à moderniser les vieilles armes. Quoique, il faut le dire, la modernisation soit un phénomène aussi normal que la mise au point de nouvelles armes. Mais la modernisation ne doit pas concerner un nombre infini d’armes. Trois ou quatre tout au plus, autrement cela freine la création du nouveau programme d’armement », a déclaré le responsable dans une interview accordée à l’émission télévisée « Vesti v subbotou ».

Selon le vice-Premier ministre, le nouveau programme vise à mettre au point des armes intelligentes ainsi que des systèmes automatiques de gestion, de liaison et de reconnaissance.

M. Rogozine a annoncé que la Russie avait commencé à mettre au point un bombardier de longue portée PAK DA qui verrait le jour d’ici 2023-2024.

« Nous allons parer les agressions non plus par un grand nombre, mais par un grand savoir-faire », a ajouté le responsable.

Par ailleurs, selon lui, la Russie possède toutes les possibilités pour la création d’un nouveau porte-avions, mais ce sont les militaires qui doivent décider.

« Nous avons un projet technique, il n’a jamais été abandonné. Mais ce sont les militaires qui doivent décider s’ils ont besoin ou pas d’un tel navire. À la différence des États-Unis, nous sommes une grande puissance continentale et nous avons d’autres priorités », a indiqué le vice-Premier ministre russe.

Concernant l’Armée de terre, le programme prévoit de l’équiper d’ici 2025 de chars T-14 dernier cri basés sur les plateformes d’Armata ainsi que de véhicules blindés de transport des troupes « Kourganets » et « Boomerang », selon des experts militaires.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;