L’image d’un policier belge en gilet pare-balles arborant l’écu des Templiers, un symbole parfois utilisé par des mouvements d’extrême droite, a déclenché une virulente réaction.

Passionné du Moyen âge ou adepte de l’extrême droite? Un petit écu représentant la «Croix des Templiers» modestement accroché au gilet pare-balle d’un agent de police belge n’est pas passé inaperçu, relate le site RTBF.À l’origine de ce tollé, la symbolique lourde que véhicule cet emblème: accordée initialement aux Templiers, cette croix rouge pattée a été reprise de nos jours par l’extrême-droite.

Il a suffi une seule image publiée dans le cadre d’un reportage télévisé la semaine dernière, à Couvin et à Viroinval, pour lancer la polémique. L’affaire a été examinée par un Collège de police et deux autres réunions sont prévues lundi prochain, indique la RTBF, ajoutant que le policier sera sanctionné pour « faute déontologique ».

L’agent lui-même balaye pourtant toutes les accusations. « Il assure ne pas avoir de lien avec l’extrême droite ou d’autres mouvances sectaires », précise le bourgmestre de Couvin, cité par le média. « Il nous l’a dit et confirmé par écrit. Il affirme regretter la polémique que cette affaire a engendrée au sein de la zone de police et parmi les citoyens. »

Et de poursuivre: « Il nous a déclaré qu’il portait cet écusson depuis le 1er janvier 2016 et que personne ne lui avait jamais fait la moindre remarque… »

Lien

Etiquette: ; ; ; ;