Au moins 22 tués et 59 blessés: voici le dernier bilan de l’attentat perpétré lundi soir dans la salle de concert Manchester Arena. Sputnik fait le point sur la situation au lendemain de l’attaque terroriste qui a frappé la Grande-Bretagne.

Deux mois jour pour jour après l’attentat meurtrier près du Palais de Westminster, la Grande-Bretagne déplore de nouvelles victimes. Cette fois, à Manchester…

Ce qui s’est passé

Il est 22 h 30. Des milliers de spectateurs réunis à la Manchester Arena, une immense salle d’une capacité de 20 000 personnes, où se produisait la chanteuse américaine Ariana Grande se dirigent vers la sortie après la fin du concert. Soudain, une forte explosion retentit, déclenchant un mouvement de foule. Pris de panique, les spectateurs courent et se bousculent.

« Nous étions en train de partir et nous venions d’atteindre la porte, lorsqu’une énorme explosion s’est produite, tout le monde s’est mis à crier », a déclaré à Reuters Catherine Macfarlane, l’une des spectatrices.

« C’était une énorme explosion, vous pouviez la ressentir dans votre poitrine. Cela a provoqué un chaos, tout le monde courait, criait et cherchait tout simplement à partir. »

Selon la police des transports de Manchester, la puissante explosion a eu lieu dans le foyer de la Manchester Arena.

Qui est derrière l’attaque?

L’incident n’a pas été revendiqué, cependant la police britannique a confirmé ce mardi matin la piste d’un attentat.Comme l’ont annoncé les forces de l’ordre, l’explosion a été provoquée par un kamikaze. Elles confirment qu’il n’y avait qu’un seul terroriste, qui est mort sur le coup après avoir déclenché la charge explosive qu’il portait sur lui.

Sur internet, des partisans de Daech ont salué ce qu’ils espèrent être une attaque commise par l’un des leurs et jugé qu’il s’agissait de représailles aux bombardements auxquels la Grande-Bretagne participe en Syrie et en Irak, indique Reuters.

Qui sont les victimes?

Selon un dernier bilan, communiqué ce mardi par la police, l’attentat a fait 22 morts et 59 blessés. Plusieurs enfants figurent parmi les victimes. La chanteuse Ariana Grande est très populaire chez les plus jeunes, ce qui explique le fait que de nombreux enfants et adolescents soient venus lundi à son concert.

Theresa May réagit à l’attaque

La police britannique est restée prudente pendant plusieurs heures avant de finir par dire qu’elle traitait l’affaire comme un « incident terroriste ». Le Premier ministre Theresa May a dénoncé dans la nuit une «épouvantable attaque terroriste» et a exprimé sa sympathie aux victimes et à leurs familles.Depuis hier soir, les chefs d’État se succèdent pour présenter leurs condoléances.

Une attaque en pleine campagne électorale

Suite au drame, le gouvernement britannique et l’opposition travailliste ont convenu de suspendre la campagne électorale jusqu’à nouvel ordre. Dans un communiqué, le dirigeant travailliste Jeremy Corbyn dit avoir parlé avec le Premier ministre conservateur Theresa May et avoir convenu avec elle de suspendre la campagne en vue des élections législatives du 8 juin.« Je suis horrifié par les événements épouvantables de la nuit dernière à Manchester », ajoute le dirigeant du Labour, cité par Reuters. « Mes pensées vont aux familles et aux proches de ceux qui sont morts ou ont été blessés », indique-t-il.

Lien

Etiquette: ; ; ;