Le refus du Royaume-Uni de coopérer avec les services spéciaux russes dans le domaine de la lutte contre le terrorisme est une erreur, les Européens doivent comprendre ce qui représente une réelle menace pour eux, estime le sénateur russe Konstantin Kossatchev.

Commentant le récent attentat de Manchester, le sénateur russe Konstantin Kossatchev a expliqué pourquoi la reprise de la coopération antiterroriste avec la Russie devenait indispensable pour les pays européens.
« J’aimerais croire qu’après la dernière tragédie britannique les principes de la politique européenne conformément auxquels la coopération avec la Russie dans le domaine de la lutte contre le terrorisme a été réduite seront révisés. Parce que cela représente au minimum une erreur, au maximum c’est une aide fournie à nos ennemis communs », a écrit l’homme politique sur sa page de Facebook, commentant l’attentat de Manchester.

« Il est temps de comprendre que les Européens ne sont frappés ni par Assad, ni par le Kremlin, ni par Téhéran et Washington », a-t-il ajouté, précisant que la proposition de la Russie en matière de coopération et de formation d’une coalition anti-terroriste était « opportune et à durée indéterminée ».

Ainsi, selon M.Kossatchev, il est regrettable que « le président américain lui-même, qui s’est rendu au Proche-Orient afin de créer en théorie un front uni de lutte contre le terrorisme, organise de fait un front de lutte contre l’Iran ».

« C’est une voie sans issue. Personne ne pourra détruire les racines du terrorisme sans soutenir toutes les forces locales sans exception », a indiqué le sénateur russe.

Vladimir Poutine a exprimé ce mardi ses condoléances au Royaume-Uni. Dans un message adressé à la Première ministre britannique Theresa May, le Président russe s’est par ailleurs dit prêt à « intensifier la coopération avec les partenaires britanniques en matière de lutte antiterroriste au format bilatéral ainsi qu’au niveau international ».

Un attentat perpétré lundi soir près de la salle omnisports Manchester Arena, dans le nord de la ville britannique de Manchester, où se déroulait un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande, a fait au moins 22 morts et 59 blessés.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;