La république populaire autoproclamée de Lougansk a annoncé l’arrivée de plus de 40 mercenaires en provenance de pays arabes sur la ligne de contact dans le Donbass, venus soutenir les troupes ukrainiennes.

Une quarantaine de mercenaires arabes ont débarqué sur la ligne de contact dans le Donbass, près d’un checkpoint, pour combattre aux côtés des forces de Kiev, a annoncé mercredi le porte-parole de la Police populaire de la République de Lougansk (RPL), Andreï Marotchko.« Nous avons enregistré la venue de quelque 45 mercenaires arabes dans le village de Stanista Louganskaya », a-t-il affirmé aux journalistes.

Selon lui, les mercenaires étrangers sont venus afin de lancer une opération d’insurrection et de subversion sur le territoire de la république.

« L’ambiance dans la zone contrôlée par la Police populaire de la RPL n’a pas considérablement changé et reste tendue », a poursuivi le porte-parole, soulignant que la police se focalisait sur la sécurité en premier lieu. « Nous respectons le régime du silence et les accords de Minsk. »

Les autorités ukrainiennes ont lancé en avril 2014 une opération militaire contre les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Selon le dernier bilan de l’Onu, le conflit a déjà fait près de 10 000 victimes.Le règlement du conflit a été étudié notamment à Minsk, en Biélorussie. Depuis septembre 2014, trois documents pour la désescalade du conflit ont été adoptés. En vertu des accords de Minsk, Kiev devait mettre en place une réforme constitutionnelle avant la fin de l’année 2015 ainsi que procéder à une décentralisation et adopter une loi accordant aux régions de Donetsk et de Lougansk un statut spécial. Cependant, les engagements n’ont pas été remplis par les autorités ukrainiennes et les échanges de tirs se poursuivent dans la zone.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;