Tous les pays membres de l’Otan devraient rejoindre la coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis pour lutter contre le terrorisme, a indiqué le secrétaire d’État américain Rex Tillerson.

Sur fond du récent attentat perpétré à Manchester le soir du 22 mai, le secrétaire d’État américain Rex Tillerson a lancé un message à tous les pays-membres de l’Otan leur demandant à se joindre à la coalition anti-Daech pour contrer la menace terroriste.

« Les États-Unis veulent que l’Otan rejoigne la coalition anti-Daech […]. Certains pays n’y participent pas encore à fond [à la coalition, ndlr] mais il [Donald Trump, ndlr] pense qu’ils vont tous la rejoindre », a déclaré M. Tillerson aux journalistes lors d’un briefing à bord d’Air Force One.

D’après M. Tillerson, certains membres de l’Otan ne sont pas encore « totalement impliqués dans la lutte contre Daech » mais le dernier attentat à Manchester devrait « renforcer la détermination des alliés de l’Otan ».Un attentat-suicide a été perpétré le soir du 22 mai à la Manchester Arena pendant un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. Le groupe terroriste Daech a revendiqué l’attaque, qui a fait 22 morts et environ 120 blessés, dont 59 sont toujours hospitalisés. Parmi les morts et les blessés figurent des enfants.

Le lendemain de cette attaque, le gouvernement britannique a décidé de relever le niveau d’alerte terroriste à « critique »

Lien

Etiquette: ; ; ; ;