Un explosif a détoné jeudi dans le véhicule de l’ex-Premier ministre grec Loukas Papadimos. Son conducteur et lui ont été blessés dans l’attaque. Le gouvernement grec a qualifié l’attaque d’attentat.

Un explosif placé dans la voiture de l’ancien chef du gouvernement grec Loukas Papadimos a été actionné, quatre personnes dont M. Papadimos et son conducteur ont été atteints, a indiqué à Sputnik une source policière.

« M. Papadimos et son chauffeur sont en train d’être transférés d’urgence à l’hôpital », a déclaré à Reuters une source au sein de la police.

L’explosion s’est produite dans le centre d’Athènes. Selon la chaîne de télévision publique grecque ERT, l’ex-Premier ministre et son chauffeur ont été « grièvement blessés ». Une lettre piégée est à l’origine de l’explosion, a précisé la chaîne.

« M. Papadimos est à l’hôpital, sa vie est hors de danger. Un colis piégé a explosé. La déflagration a eu lieu dans la voiture, trois personnes accompagnant l’ex-Premier ministre ont aussi été blessées », a raconté par la suite la source de Sputnik.

« Nous sommes tous choqués. Je condamne cet acte haineux », a fustigé le ministre grec des Médias, Nikos Pappas.

Les forces de l’ordre ont été appelées sur place, le périmètre a été bouclé.

Selon le journal Ethnos, M. Papadimos a été blessé à la main et au torse, son garde du corps a été légèrement touché. L’explosion a eu lieu pendant que la voiture roulait et que l’ancien Premier ministre ouvrait le colis. Le gouvernement grec a qualifié l’attaque d’acte terroriste.

Loukas Papadimos a occupé le poste de chef du gouvernement entre le 11 novembre 2011 et le 16 mai 2012. En outre, il a été vice-président de la Banque centrale européenne (BCE) entre 2002 et 2010.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;