Un pilote devant effectuer la liaison entre le Mexique et le Royaume-Uni a refusé de se mettre aux commandes de l’avion après qu’un passager a capté un réseau Wi-Fi baptisé «Portable du djihadiste», communique le tabloïd The Sun.

Selon le Sun, l’avion de la compagnie aérienne Thomson devait effectuer la liaison entre Cancun et Londres.

« Quand je me trouvais dans mon fauteuil, j’ai repéré un réseau Wi-Fi lié au djihadisme. Je me suis adressé à un membre d’équipage qui a emporté mon téléphone dans le cockpit », a raconté un passager cité par le média.

L’équipage a entamé un contrôle, mais personne n’a reconnu avoir créé le réseau. Alors le pilote a fait venir la police. Le service de sécurité et les policiers ne sont pas parvenus non plus à découvrir le coupable. L’information sur la possible présence à bord d’un extrémiste présumé a semé la panique parmi les passagers, une femme s’est même mise à pleurer demandant qu’on la laisse sortir de l’avion.

Au bout de quelques heures le réseau a disparu, mais le pilote a refusé d’effectuer le vol qui a été en fin de compte annulé. Les passagers ont dû passer une nuit à l’hôtel avant de partir pour Londres.Un attentat-suicide a été perpétré lundi soir à la Manchester Arena pendant un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. Le groupe terroriste Daech a revendiqué l’attaque, qui a fait 22 morts et environ 120 blessés, dont 59 sont toujours hospitalisés. Parmi les morts et les blessés figurent des enfants. Plusieurs adolescents sont toujours portés disparus.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;