Au lendemain de l’attaque sanglante contre des coptes en Égypte, les terroristes de Daech ont revendiqué l’attentat.

L’organisation terroriste Daech a revendiqué l’attaque contre des pèlerins coptes perpétrée vendredi dans la province d’Al-Minya (sud de l’Égypte), écrit ce samedi l’agence Reuters.

Dans leur déclaration citée par l’agence, les islamistes indiquent que ce sont leurs soldats qui ont ouvert le feu sur des dizaines de chrétiens coptes.

Vendredi, un groupe de djihadistes masqués a attaqué à l’arme automatique un bus transportant des dizaines de pèlerins coptes, essentiellement des mineurs, qui se rendaient au monastère de Saint-Samuel, situé à plus de 200 km au sud du Caire. Selon les informations du Centre culturel copte, seuls trois adolescents ont survécu à l’attaque.Selon les données du ministère égyptien de la Santé, l’attentat a fait 28 morts et une trentaine de blessés.

 En riposte à cette attaque, l’aviation égyptienne a repris vendredi ses frappes sur des positions des terroristes dans l’est de la Libye voisine. Dans sa déclaration, l’armée égyptienne a annoncé que les raids ont visé des groupes terroristes liés aux auteurs de l’attaque d’Al-Minya.

Les chrétiens coptes d’Égypte sont régulièrement pris pour cible par les djihadistes. La plupart du temps ce sont leurs églises qui sont visées. Ainsi, le jour du dimanche des Rameaux, une explosion a retenti dans la salle de prière de l’église Mar Girgis (Saint-Georges) à Tanta (nord du Caire). Quelques heures plus tard une explosion s’est produite devant l’église Mar Marcos (Saint-Marc) à Alexandrie. Le bilan des deux attaques s’est élevé à une cinquantaine de morts et plusieurs dizaines de blessés.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;