Hier, le quartier général de la coalition internationale menée par les États-Unis a annoncé qu’un militaire américain avait trouvé la mort dans un accident de voiture dans le nord de la Syrie. Le Pentagone a officiellement confirmé le décès du soldat ce samedi 27 mai.

Le ministère américain de la Défense a confirmé aujourd’hui que le 26 mai un militaire de l’armée US était mort dans un accident de voiture dans la province d’Al-Hasakah, dans le nord de la Syrie.

« Le spécialiste Étienne J. Murphy, âgé de 22 ans, originaire de Loganville, en Géorgie, est décédé le 26 mai à Al-Hasakah, en Syrie, de blessures subies lors d’un incident de voiture. L’incident fait l’objet d’une enquête », lit-on dans un communiqué du Pentagone.

Plus tôt, le quartier général de la coalition internationale dirigée par les États-Unis avait annoncé la mort d’un militaire américain.À l’heure actuelle, 500 militaires des forces spéciales de l’armée US sont déployés en Syrie, ainsi que 250 rangers et 200 Marines. Le Pentagone prévoit d’envoyer 1 000 soldats supplémentaires sur le théâtre des opérations en Syrie.

Les États-Unis et leurs alliés effectuent des frappes contre les positions de Daech en Irak et en Syrie depuis 2014. En Syrie, l’opération est menée sans l’autorisation du gouvernement de ce pays. En Irak, la coalition soutient l’armée du pays dans son offensive sur la ville de Mossoul, occupée par les terroristes.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;